Muriel Carrère Docteur en psychologie, Sophrologue certifiée et Hypnothérapeute

email : muriel.sophrologue1@gmail.com , téléphone : 06 38 61 86 04, adresse : 13 rue des Mûriers 75020 Paris

COMMENT LA SOPHROLOGIE PEUT AIDER LORSQU’ON SOUFFRE DE BÉGAIEMENT ?

Bégaiement

Le bégaiement est un trouble du flux ou rythme de la parole, caractérisé par des répétitions de mots, de syllabes et de sons (phonèmes), par des prolongations de sons, des arrêts et des blocages qui donnent l’impression d’un effort. Cette impression d’effort se manifeste aussi parfois par des tensions respiratoires et des mouvements involontaires du corps et/ou du visage.

Le bégaiement apparaît toujours en situation de communication avec autrui. En effet, une personne ne bégaye jamais quand elle parle seule, quand elle s’adresse à un animal ou à un très jeune enfant, quand elle chante ou quand elle joue au théâtre. D’ailleurs, un certain nombre de chanteurs (Arno, Hubert-Félix Thiéfaine, Julien Doré, Sylvie Vartan…) et d’acteurs (Vincent Lindon, Francis Perrin…) bégaient ou ont bégayé.

Selon les chiffres, plus de 70 millions de personnes bégayent dans le monde car le bégaiement est présent dans tous les pays. En France, il concernerait 850 000 personnes.

L’impact du bégaiement sur la vie de ces personnes est considérable. Le bégaiement peut susciter chez l’autre rire, moquerie, gêne, rejet… c’est une véritable souffrance pour la personne bègue. Les répercussions sur la scolarité, les études et la vie professionnelle peuvent être importantes, bien que le bégaiement n’ait rien à voir avec l’intelligence, la personne bègue se mettant en retrait pour ne pas avoir à s’exprimer.

La personne bègue appréhende les situations où elle doit s’exprimer en public, la peur, le stress générés par la situation augmentent le risque de survenue du bégaiement. Les émotions fortes influent également sur le bégaiement, de même que la fatigue. La dévalorisation, le manque de confiance en soi, le repli sur soi peuvent être des conséquences du bégaiement.

La prise en charge du bégaiement est avant tout une prise en charge médicale (phoniatrie) ou paramédicale (orthophonie). Alors comment et à quels niveaux la sophrologie, peut-elle accompagner les personnes souffrant de bégaiement ?

La sophrologie est une méthode psycho-corporelle, elle intervient à différents niveaux : physique, mental et émotionnel. Pour cela, le sophrologue a à sa disposition trois moyens : la respiration contrôlée, la détente musculaire et la visualisation positive qu’il utilise dans les exercices dynamiques et statiques composant la méthode. L’action de la sophrologie chez la personne bègue :

  • Sur le plan physique, la sophrologie va permettre de cibler les zones de tension et grâce aux contractions-relâchements à diminuer voir éliminer ces tensions. Les zones de tensions chez les personnes bègues sont situées au niveau des muscles du visage, ce qui peut donner lieu à des grimaces, des extrémités et parfois les crispations concernent le corps tout entier. La détente induite par les exercices va permettre à la personne bègue de reprendre le contrôle de son corps. Un travail sera également réalisé au niveau de la respiration car la personne bègue a tendance a avoir une respiration haute et non fluide. Il s’agira de faire prendre conscience des différents niveaux de respiration et de leur impact sur la parole ;
  • Sur le plan mental, la sophrologie va permettre d’éliminer les pensées négatives (« je ne suis bon à rien », « je n’y arriverais jamais », …) en pensées aidantes (« je vais essayer », « je peux y arriver », « je sais le faire », …). Les exercices statiques basées sur des visualisations positives auront ici toute leur place. Ces pensées plus positives vont permettre à la personne de prendre du recul par rapport à son bégaiement et ainsi avoir un impact sur la confiance en soi et l’estime de soi ;
  • Enfin sur le plan émotionnel, la sophrologie va aider la personne bègue à gérer ses émotions en les reconnaissant et en les acceptant. Ce faisant, ces émotions auront moins d’impact sur la parole.

Pour résumer : détente physique, prise de conscience de sa respiration avec les différents niveaux et projection positives sont les outils que le sophrologue transmettra à la personne bègue.

A aucun moment, la sophrologie ne se substituera à la prise en charge médicale ou paramédicale mais pourra compléter cette dernière.

Pour clore cet article, je vous propose un film d’animation qui explique le bégaiement. C’est un film dont la version originale est en néerlandais, il a été traduit par l’Association Parole Bégaiement de Belgique : vidéo sur le bégaiement

Pour information, la 22ème Journée Mondiale du Bégaiement aura lieu le 22 octobre 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *