Muriel Carrère Docteur en psychologie, Sophrologue certifiée et Hypnothérapeute

email : muriel@bulle-de-serenite.fr , téléphone : 06 38 61 86 04, adresse : 13 rue des Mûriers 75020 Paris

LES ENFANTS ET LA SOPHROLOGIE

32 bulle enfant

Les enfants dès l’âge de 4 ans peuvent suivre des séances de sophrologie sous certaines conditions en présence ou non des parents, pour ma part je demande aux parents de rester en retrait en laissant la porte du cabinet ouverte pour que l’enfant garde le contact visuel avec son parent accompagnateur.

Je m’assure avant tout que l’enfant soit en mesure de comprendre les consignes. En effet, il faut que l’enfant saisisse les phrases qui vont le guider dans sa pratique de la sophrologie (par exemple : « souffle doucement par la bouche comme pour éteindre délicatement une bougie », « imagine que tu essaies de gonfler un ballon », etc.). J’adopte un vocabulaire adapté à l’âge de l’enfant et j’ajuste les exercices en utilisant des images qui font partie de l’imaginaire enfantin. Si l’enfant a un « doudou », je peux intégrer celui-ci dans les exercices pour aider l’enfant à prendre conscience de son corps.

Les séances peuvent se dérouler en individuel ou avec un frère ou une sœur ; tout dépend de la raison pour laquelle vous venez me voir.

Il est possible de travailler la concentration, la mémorisation, la gestion du stress, la timidité, l’endormissement[1],   l’entrée en école primaire, l’entrée au collège, etc…

Pour les enfants, la sophrologie doit avoir un côté ludique[2] et je commence toujours par la définition de la thématique de la séance afin de m’assurer de l’adhésion de l’enfant. Concernant l’expression des émotions ressenties pendant la séance, je passe par la parole ou par le dessin en fonction de l’âge et des préférences de l’enfant. De même, contrairement aux adolescents ou aux adultes, certains exercices se font couchés et non assis. L’enfant se détend plus en position couchée ; la position assise est une position plus contraignante souvent associée à l’école.

N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions.

[1] Voir le reportage de BFM TV du 31 mars 2016 : accéder à la vidéo

[2] Cf. Article paru dans La Montagne du 17 février 2016 : « Des ateliers de sophrologie pour les enfants, comment ça marche ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *