Muriel Carrère Docteur en psychologie, Sophrologue certifiée et Hypnothérapeute

email : muriel@bulle-de-serenite.fr , téléphone : 06 38 61 86 04, adresse : 13 rue des Mûriers 75020 Paris

RÉSOUDRE LES TROUBLES DU SOMMEIL AVEC LA SOPHROLOGIE

Troubles du sommeil

Le sommeil, élément capital participant à l’équilibre de l’être humain, est devenu une question de santé publique au cours des quinze dernières années[1]. Le sommeil est défini comme un état physiologique périodique de l’organisme (notamment du système nerveux) pendant lequel la vigilance est suspendue et la réactivité aux stimulations amoindries[2]. Une nuit de sommeil est composée de l’enchaînement de plusieurs cycles de sommeil, entre 4 et 6 cycles par nuit. Chaque cycle étant composé de phases distinctes avec des caractéristiques spécifiques.

Souvent un cycle est représenté par le schéma d’un train dont la locomotive est la phase d’endormissement et les wagons les phases de sommeil lent (très léger, léger, profond, très profond) et de sommeil paradoxal. Les phases de sommeil lent peuvent varier dans leur appellation et leur nombre (entre 2 et 4) selon les ouvrages, par contre la durée des phases fait consensus.

Train du sommeil 1

A la fin d’un cycle, la personne va connaître une phase de micro-éveil qui va soit donner lieu à un rendormissement immédiat et l’enchaînement sur un nouveau cycle, soit donner lieu à un éveil complet. Il y a éveil complet lorsque le sommeil est perturbé ou en fin de nuit lorsque le repos du corps est suffisant.

Au cours d’une nuit de sommeil, deux types de récupération ont lieu : la récupération physique et la récupération psychique. L’étude d’un hypnogramme[3] permet de voir clairement ces deux types de récupération qui n’ont pas lieu aux mêmes moments de la nuit. La récupération physique a lieu au cours de la première partie de la nuit lors du sommeil lent très profond. La récupération psychique qui comprend le tri des informations avec l’évacuation des informations non pertinentes et la mémorisation des autres, a lieu tout au long de la nuit mais est plus importante en fin de nuit. L’hypnogramme permet de comprendre les raisons pour lesquelles le sommeil a un rôle capital.

Hypnogramme

Une étude réalisée par l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance pour la journée du sommeil 2016 montre que près d’un tiers des Français déclarent souffrir d’au moins 1 trouble du sommeil. Ces troubles sont principalement l’insomnie (16%) et les troubles du rythme du sommeil (17%), mais aussi du syndrome des jambes sans repos (5%) et du syndrome d’apnée du sommeil (4%). Ces troubles sont retrouvés plus souvent entre 45 et 65 ans. Paradoxalement, peu d’entre eux cherchent une solution à ces problèmes de sommeil puisque seuls 18% des personnes qui déclarent avoir des problèmes de sommeil se traitent (excepté les personnes souffrant d’apnée du sommeil). Parmi les personnes qui se traitent 9 sur 10 se tournent vers les médicaments et seulement 1 sur 10 a recours à des traitements non-médicamenteux de type sophrologie, relaxation, etc… La sophrologie est efficace dans 80% des cas[4].

Les enfants et les adolescents sont également concernés par le sommeil de mauvaise qualité. Pour les premiers, les troubles sont souvent liés à des peurs enfantines mais également à des préoccupations en lien avec leur scolarité. Pour les seconds, le rythme veille-sommeil est souvent perturbé à cause des écrans qui se multiplient (téléphone portable, tablette, ordinateur, télévision) et dont l’utilisation le soir trouble l’endormissement et la qualité du sommeil. Un adolescent a encore besoin de 9 heures de sommeil en moyenne, en dessous de 8 heures il sera en déficit sérieux de sommeil[5]

Lors du premier rendez-vous, je m’entretiens avec vous et je vous propose de répondre à un questionnaire afin de connaître le type de trouble dont vous souffrez. A partir de là, j’établis un protocole adapté à votre situation afin de vous accompagner dans la mise en place de solutions pour résoudre votre problématique. Une bonne journée se prépare pendant la nuit alors ne continuez pas à souffrir d’un sommeil de mauvaise qualité alors que des solutions existent.

[1] Le 18 mars 2016 a eu lieu la 16ème journée nationale du sommeil organisée par l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance.

[2] Définition Larousse.

[3] Un hypnogramme est un diagramme obtenu par l’enregistrement continu de l’électroencéphalogramme pendant le sommeil permettant de préciser les cycles de sommeil au cours de la nuit (définition Larousse).

[4] Sophrologie et Sommeil, Catherine Aliotta, InterEditions, 2016

[5] Le sommeil mode d’emploi jeunes, guide édité par le Réseau Morphée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *